Catalyseurs territoriaux

76% des maires considèrent que leur territoire est entré dans une dynamique de co-construction à la fois pour réduire les fragilités et pour créer de nouveaux moteurs de croissance économique durable et d’emploi, et 46% d’entre eux ne savent pas encore comment piloter ce mouvement d’alliances innovantes[1]. La « catalyse » a progressivement émergé comme 3ème ingénierie territoriale aux côtés de celles de gestion et du management de projets locaux. Elle facilite la mobilisation collective des acteurs d’un territoire pour agir ensemble au service des défis communs.

En une décennie, le métier de « catalyseur territorial » s’est structuré empiriquement pour accompagner le mouvement de co-construction. Dès 2014, les « pionniers » ont créé un réseau informel pour partager les pratiques et construire ensemble des outils utiles à tous les territoires. La richesse de ce réseau est la diversité de ses membres qui proviennent d’écosystèmes très complémentaires : Collectivités territoriales, associations, entreprises, accompagnateurs, institutions, acteurs académiques…

Les métiers des catalyseurs territoriaux

 

Dialogue territorial Expérimentations collectives Accompagnements Gestion d’un lieu
L’exemple de Paris Est Marnes et Bois L’exemple de Microville 112 L’exemple du Réseau National de l’Economie Territoriale L’exemple de l’Infolab

Ils sont aujourd’hui plus de 350 sur les territoires métropolitains et ultra-marins à capitaliser les pratiques innovantes. La Rencontre annuelle est l’occasion de mettre en partage les avancées et les difficultés de l’ingénierie de co-construction territoriale.

[1] Rapport quinquennal PHARE « Fragilités et co-construction territoriale » (Observatoire des partenariats, février 2018)

Consultez la cartographie des “catalyseurs territoriaux”

En cliquant sur la carte ci-dessous, vous accédez à la carte interactive des catalyseurs territoriaux

Le fruit des Rencontres annuelles

Depuis 2015, les “catalyseur territoriaux” se retrouvent chaque année à la Fédération Nationale des Caisses d’Épargnes pour échanger sur leurs besoins, témoigner de leurs actions et co-construire des solutions innovantes.

Retrouvez les comptes-rendus des Rencontres :

Le cheminement collectif

Le mouvement de co-construction territoriale s’est progressivement structuré depuis 2008.

La capitalisation collective

Fort de l’expérience des catalyseurs territoriaux, le CGET et Le RAMEAU ont capitalisé les outils créés progressivement. Ils sont accessibles en open source sur le centre de ressources “co-construction territoriale”.

Le parcours d’expérience “co-construction territoriale”

3 territoires sur 4, 1 association sur 2 et 1 entreprise sur 3 développent une stratégie d’alliance pour répondre à des enjeux de bien commun. Face à cette nouvelle réalité qui a émergé et s’est accéléré en moins d’une décennie, de nouveaux métiers apparaissent. Comment accompagner leur émergence ?

Durant 9 mois, 10 territoires pilotes ont cheminé ensemble pour définir les besoins de formation et de co-développement pour permettre aux “catalyseurs territoriaux” de passer d’une démarche apprenante empirique à une action reconnu sur leur territoire.

Les territoires pilotes